Sites du patrimoine mondial de l'UNESCO en Israël

tour-guide-israel-unesco-sites.jpg.png

Vous trouverez ci-dessous la liste actuelle des sites du patrimoine mondial choisis par l'UNESCO en Israël, par ordre chronologique, et les raisons évoquées pour csד choix. Lorsque vous visitez Israël, je peux vous conseiller d'inclure un ou plusieurs de ces sites fabuleux dans vos plans de visite et, si possible, avec un guide touristique diplômé pour tirer le meilleur parti de votre temps de visite

Contact Albert

+972 (0)52-6436124

La Vieille Ville de Jérusalem (1981)


La Vieille Ville abrite plusieurs sites d'importance religieuse : le mont du Temple et le mur des Lamentations pour les Juifs, l'église du Saint-Sépulcre pour les Chrétiens et le Dôme du Rocher et la mosquée al-Aqsa pour les Musulmans.

guide touristique Israel unesco-jerusalem-1882.

Massada (2001)


Massada est un symbole poignant de la lutte humaine contre l'oppression et pour la liberté. Les ouvrages du siège romain, dont leur rampe d'attaque, encerclent le site. Notamment le réseau de camps pour les légionnaires, bâtis sur un plan quadrilatéral, sont les vestiges de siège les plus complets du monde romain.

guide touristique Israel-unesco-masada.jpg

St Jean d'Acre (2001)


Acre est une ville portuaire fortifiée avec un peuplement continu depuis la période phénicienne. La ville actuelle est caractéristique d'une ville fortifiée datant des XVIIIe et XIXe siècles ottomans, avec des éléments urbains typiques tels que la citadelle, les mosquées, les khans et les bains. Les vestiges de la ville croisée, datant de 1104 à 1291, se trouvent presque intacts, à la fois au-dessus et en dessous du niveau de la rue d'aujourd'hui, offrant une image exceptionnelle de la disposition et des structures de la capitale du royaume croisé médiéval.

guide touristique Israel-unesco-acre.JPG

Tell's bibliques : Hazor, Megiddo, Beer Sheva (2001)

Sur plus de 200 tumulus historiques en Israël, les trois sites de Megiddo, Hazor et Beer Sheba sont représentatifs de ceux qui contiennent des vestiges substantiels de villes ayant des liens bibliques et sont grandement associés à des événements décrits dans la Bible.

 

Les trois sites reflètent de la richesse et de la puissance des villes de l'âge du bronze et du fer dans les terres bibliques fertiles, et des étapes clés du développement urbain dans la région à travers les routes commerciales vers le nord, l'est et le sud, reliant l'Égypte à la Syrie et l'Anatolie à la Mésopotamie. .

 

Les trois Tell's ont des vestiges impressionnants de leurs systèmes de captage d'eau souterrains, qui démontrent des solutions antiques d'ingénierie sophistiquées et géographiquement adaptées au stockage de l'eau.

guide touristique Israel-unesco-megiddo.jpg

La Ville Blanche de Tel-Aviv -- le mouvement moderniste (2003)


La Ville Blanche de Tel-Aviv peut être considérée comme un exemple exceptionnel à grande échelle des idées d'urbanisme innovantes de la première partie du 20e siècle.Elles sont basées sur le plan d'urbanisme de Sir Patrick Geddes (1925-27), l'un des plus grands théoriciens du début de la période moderne. Les bâtiments ont été conçus par un grand nombre d'architectes, qui avaient été formés et avaient exercé dans divers pays européens. Dans leur travail à Tel-Aviv, ils ont représenté la pluralité des courants créatifs du modernisme, mais ils ont également pris en compte la qualité locale et culturelle de la ville. Aucune des réalisations européennes ou maghrébines ne présente une telle synthèse du tableau moderniste à la même échelle.

guide touristique Israel-unesco-tel-aviv.jpg

Route de l'encens - Villes du désert dans le Néguev (2005)


Les quatre villes nabatéennes de Haluza, Mamshit, Avdat et Shivta, avec leurs forteresses associées sont situées sur un segment de la Route de l'encens qui relie le sud de la péninsule arabique à la Méditerranée. Ensemble, elles reflètent du commerce extrêmement rentable de l'encens et de la façon dont le désert a été colonisé pour l'agriculture grâce à l'utilisation de systèmes d'irrigation très sophistiqués.

Dix des sites (quatre villes - Haluza, Mamshit, Avdat et Shivta ; quatre forteresses - Kazra, Nekarot, Makhmal et Grafon ; et les deux caravansérails de Moa et Saharonim) se trouvent le long ou à proximité de la principale route commerciale de Pétra, capitale du royaume nabatéen en Jordanie, jusqu'aux ports méditerranéens.
 

guide touristique Israel-unesco-shivta.jpg

Lieux saints baha'is à Haïfa et en Galilée occidentale (2008)


Les lieux saints baha'is font partie du patrimoine mondial pour leur profonde signification spirituelle et pour le témoignage qu'ils rendent à la forte tradition du pèlerinage dans la foi baha'ie. Les sites comprennent les deux lieux les plus saints de la religion bahá'íe associés aux fondateurs, le sanctuaire de Bahá'u'lláh à Acre et le sanctuaire du Báb à Haïfa, ainsi que leurs jardins, bâtiments et monuments environnants.

guide touristique Israel-unesco-bahai.png

Évolution humaine au mont Carmel : les grottes de Nahal Me’arot (2012)


Ce site de 54 ha contient des gisements culturels représentant au moins 500 000 ans d'évolution humaine démontrant l'existence unique des Néandertaliens et des premiers humains anatomiquement modernes dans le même cadre culturel du Paléolithique moyen, le Moustérien. Les preuves de nombreuses sépultures natoufiennes et de l'architecture en pierre ancienne représentent la transition d'un mode de vie de chasseurs-cueilleurs à l'agriculture et à l'élevage. De ce fait, les grottes sont devenues un site clé du cadre chrono-stratigraphique de l'évolution humaine en général, et de la préhistoire du Levant en particuli

tour-guide touristique Israel - unesco-mearot.jpg

Grottes de Maresha et Beit-Guvrin en Basse-Judée (2014)


La présence en Basse-Judée d'un substrat calcaire épais et homogène a permis aux hommes de creuser et d'utiliser de nombreuses grottes. Le site comprend une sélection très complète de chambres et de réseaux souterrains artificiels, de différentes formes et pour différentes activités. Ils constituent vraiment une « ville sous une ville ».

touguide touristique Israel-unesco-beit-guvrin.jpg

Nécropole de Beit She'arim : un site-clé du renouveau juif (2015)


Composée d'une série de catacombes, la nécropole s'est développée à partir du IIe siècle de notre ère en tant que lieu principal de sépulture juif en dehors de Jérusalem après l'échec de la deuxième révolte juive contre la domination romaine. Situées au sud-est de la ville de Haïfa, ces catacombes sont un trésor d'œuvres d'art et d'inscriptions en grec, araméen et hébreu. Beth She'arim porte un témoignage unique du judaïsme ancien sous la direction du rabbin Judah le Saint, qui est crédité du renouveau juif après l'an 135.

touguide touristique Israel-unesco-beit-shearim.jp